Présentation de la délégation

Créée par décret le 24 octobre 2017, la délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté est chargée d’une triple mission : organiser la concertation, coordonner la préparation de la stratégie pauvreté et suivre sa mise en œuvre.

Dans la phase de mise en œuvre, la délégation a notamment en charge de :

- Assurer la montée en puissance des conventions de lutte contre la pauvreté et d’accès à l’emploi signées en 2019 avec les départements et d’élargir la contractualisation avec les métropoles et les conseils régionaux,
- Coordonner la mise en œuvre des mesures la stratégie pauvreté : rédaction de textes législatifs et réglementaires, inscription dans les textes financiers annuels, production de cahiers des charges, guides, barèmes, en lien avec les administrations concernées.
- Veiller au déploiement des mesures du quotidien de la stratégie pauvreté : petits déjeuners à l’école, cantine à 1€ pour les communes rurales, création de nouveaux points conseils budgets, extension de la garantie jeune…
- Mener les concertations relatives au revenu universel d’activité et au service public de l’insertion.
- Animer le réseau des commissaires à la lutte contre la pauvreté nommés auprès de chaque préfet de région, et chargés de la mise en œuvre de la stratégie pauvreté dans tous les territoires
- Animer le Conseil scientifique et piloter le fonds d’investissement social qui a vocation à financer des appels à projets sur les thématiques liées au développement du jeune enfant, l’insertion des jeunes et la lutte contre le non-recours.

Consulter le décret de création de la Délégation

La composition de la délégation :

- Déléguée interministérielle
Marine JEANTET

- Secrétaire général
Vincent REYMOND

- Chef du cabinet
Guillaume LLORACH

- Conseillère pour la communication et les médias
Anne-Catherine FERRARI

- Conseillère prestations sociales et insertion
Marthe POMMIE

- Conseiller territoires et contractualisation
Julien ROUX

- Conseiller jeunes
Thiébaut WEBER

Marine Jeantet, déléguée interministérielle

Sur proposition d’Olivier VERAN et de Christelle DUBOS, Marine JEANTET a été nommée par le Président de la République en Conseil des ministres du 4 mars déléguée interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté.


Médecin spécialiste en santé publique, Marine Jeantet démarre sa carrière en 2002 à l’agence française des produits de santé avant de rejoindre la caisse centrale de la Mutualité sociale agricole, comme référente pour le médicament.


En 2007, elle rejoint la direction de la Sécurité sociale en tant qu’adjointe au sous-directeur du financement du système de soins, prenant notamment en charge la construction et le suivi de l’objectif national des dépenses d’assurance maladie ainsi que des expérimentations de nouveaux modes de rémunération des professionnels de santé dans les maisons de santé.


En 2011, elle intègre l’Inspection générale des affaires sociales. Elle a dirigé la branche accidents du travail et maladies professionnelles à la caisse nationale de l’Assurance Maladie de 2015 avant d’être nommée commissaire à la lutte contre la pauvreté en juillet 2019.

Vincent Reymond, secrétaire général

Âgé de 42 ans, Vincent Reymond est secrétaire général de la délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté.


Diplômé de l’Institut Régional d’Administration (IRA) de Nantes en 2004 et de l’Institut national d’études territoriales (Inet) en 2011, il a successivement exercé des fonctions au sein de la délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle de 2004 à 2007 et de la direction du budget de 2007 à 2009.


À sa sortie de l’Inet, il a ensuite occupé le poste de directeur du budget, des finances et de la commande publique du conseil départemental de Seine-Saint-Denis de 2011 à 2014, avant de rejoindre l’inspection générale des affaires sociales (Igas) jusqu’en 2018.