La consultation en ligne

La consultation en ligne donne la parole à tous les citoyens et se déroule du 9 octobre au 20 novembre 2019. Accessible à tous, le site consultation-rua.gouv.fr donne accès aux propositions et aux points mis au débat. Il permet de les voter et d’argumenter en pour ou en contre ou encore de faire des propositions complémentaires.

Parce que notre système de solidarité est l’affaire de tous, des allocataires, mais aussi de tous les citoyens, le gouvernement a choisi de lancer une large consultation en ligne pour recueillir l’avis et les propositions de tous.

Qui peut participer ?

La consultation est ouverte et accessible à tous les citoyens. Pour participer, c’est-à-dire voter ou contribuer, il est nécessaire de s’inscrire. Seul un nom ou un pseudonyme et une adresse courriel sont nécessaires, dans le respect de la législation sur le règlement général de protection des données. Le participant peut préciser au moment de l’inscription s’il est allocataire, professionnel ou bénévole de l’action sociale ou encore représentant d’un acteur engagé dans la concertation.

Comment participer ?

Le site consultation-rua.gouv.fr propose plusieurs modalités de participation :

  • la simple information qui ne nécessite pas de s’inscrire ;
  • le vote pour ou contre les propositions ou les points mis au débat ;
  • l’argumentation de son vote pour ou contre des propositions présentées ;
  • l’ajout de propositions.

À l’issue de la consultation en ligne, le délégué interministériel répondra de manière nominative, argumentée et publique aux 20 contributions les plus soutenues et recevra les dix contributeurs les plus actifs.

Une consultation transparente

Le site consultation-rua.gouv.fr est accessible à tous, sans inscription. Il donne accès aux propositions et questions mises au débat, en toute transparence.

Cette accessibilité, sans inscription, permet également de consulter les contributions apportées par tout un chacun, y compris les acteurs engagés dans la concertation qui auront fait connaître leurs propositions ou leurs points de vue.

À l’issue de la consultation, une synthèse des contributions sera publiée sur le site. Elle est réalisée par le cabinet d’étude OpinionWay. Enfin, les données anonymisées seront disponibles en open-data sur le site Etalab.gouv.fr.

Comment les citoyens peuvent-il s’informer ?

Tous les citoyens peuvent voter et contribuer. Afin d’éclairer la participation, de courtes vidéos d’animation introduisent les enjeux de la consultation. Le site donne également accès aux travaux du rapporteur de la réforme, Fabrice Lenglart, aux contributions des participants à la concertation institutionnelle, dans leur diversité, à l’image du collectif Alerte ! , des Restos du cœur ou encore de l’Union sociale de l’habitat. Enfin, le site recense l’ensemble des travaux menés à ce sujet au cours des dernières années : documents et rapports officiels, contributions scientifiques et analyses du secteur associatif et des collectivités locales.