Marisol Touraine adresse ses félicitations au professeur Alim Louis Benabib

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, se réjouit de la prestigieuse récompense qui vient d’être attribuée au professeur Alim Louis Benabid pour ses travaux sur la maladie de Parkinson.

Le prix « Lasker-DeBakey Clinical Medical Research Award » a été décerné hier aux professeurs Alim Louis Benabid et Mahlon R. DeLong pour leurs travaux sur la maladie de Parkinson.

Agé de 72 ans, le professeur Benabid a exercé la neurochirurgie au CHU de Grenoble, où il a mené l’essentiel de ses travaux sur la maladie de Parkinson.
En 1987, le professeur Benabid observait pour la première fois qu’une stimulation cérébrale profonde pouvait avoir un effet favorable sur les tremblements involontaires d’un patient.
En 1991, il apportait la preuve que ce traitement chirurgical mini-invasif était efficace pour réduire les tremblements des patients atteints de la maladie de Parkinson.
En 1995, ses travaux confirmaient que le bénéfice thérapeutique portait également sur des symptômes plus invalidants de cette maladie, tels que la lenteur des mouvements et la rigidité musculaire, permettant aux patients de retrouver en grande partie les gestes de la vie quotidienne tout en limitant la prise de médicaments.

Cette thérapeutique, aujourd’hui utilisée dans le monde entier, a amélioré la vie de plus de 100 000 patients souffrant de la maladie de Parkinson dans le monde. Les médecins explorent également le bénéfice potentiel de cette thérapeutique dans d’autres maladies neurologiques.

La récompense attribuée au professeur Alim Louis Benabib confirme la qualité exceptionnelle de la recherche médicale française, en particulier dans le domaine de la neurochirurgie.