Point de situation COVID-19 | Communiqué de presse du 25 août 2020

CHIFFRES CLÉS

Données mondiales :

  • Nombre de cas : plus de 23,7 millions de cas, 814,135 décès

Données nationales :

  • Nombre de clusters : 1 266, en incluant ceux en EHPAD depuis le 9 mai ; 35 nouveaux depuis hier, mais 746 clôturés
  • Nouveaux cas confirmés de COVID-19 (SI-DEP) ces dernières 24h : 3 304 (25 766 sur la semaine)
  • Nombre de tests réalisés en semaine glissante : 819 470 (près de 7 millions réalisés depuis le début de l’épidémie)
  • Taux de positivité (%) des tests pour SARS-COV-2 (SI-DEP) : 3,7% entre le 16 et le 22 août (en hausse)
  • Nombre d’actes SOS Médecins pour suspicion de COVID-19 : 464, soit 5,6% de l’activité totale
  • Passages aux urgences pour suspicion de COVID-19 (réseau OSCOUR®) : 284, soit 0,8% de l’activité totale
  • Personnes hospitalisées pour une infection COVID-19 : 4 600 (265 admissions en 24H)
  • Personnes hospitalisées en réanimation : 410 malades (49 admissions en réanimation en 24H) Île-de-France, Grand-Est, Hauts-de-France, Provence-Alpes-Côte-d’Azur regroupent 69% des malades en réanimation.
    En Outre-Mer : 166 hospitalisations, dont 38 en réanimation
  • Décès liés à la COVID-19 : 30 544 personnes sont décédées en France, dont 20 038 au sein des établissements hospitaliers et 10 506* en établissements sociaux et médico-sociaux. *données du 24 août
  • Nombre de personnes hospitalisées depuis le début de l’épidémie : 110 529 / 85 524 rentrées à domicile

MESSAGES CLÉS :

  • En France métropolitaine la dynamique de la transmission en forte croissance reste préoccupante : l’ensemble des indicateurs continue de progresser tandis que le nombre de tests réalisés reste constant.
  • Dans les territoires d’outre-mer, la situation est contrastée et les autorités sanitaires restent très vigilantes. En Guyane, la situation épidémique continue à s’améliorer et la pression hospitalière diminue jour après jour. Le virus circule plus activement aux Antilles, à la Réunion et en Polynésie française. Les Agences régionales de santé (ARS) et les établissements hospitaliers s’organisent en conséquence, comme par exemple en Guadeloupe où le plan blanc a été déclenché au CHU.
  • Continuons à respecter la distance physique et les gestes barrière en toute circonstance.
  • Faisons-nous tester au moindre symptôme même léger, si les autorités sanitaires nous ont identifié comme contact, au retour d’une zone de circulation active du virus et en cas de doute après une exposition à risque (lieux de convivialité, lieux festifs où les gestes barrières ne pouvaient pas être respectés).
  • En cas de test positif ou de symptômes : isolez-vous et prenez contact avec votre médecin traitant. Tester – tracer – isoler : c’est le trio gagnant pour réduire les contaminations.

INFORMATIONS UTILES : Pour en savoir plus sur l’épidémie de COVID-19


pdf Point de situation COVID-19 | Communiqué de presse du 25 août (...) Téléchargement (597.2 ko)