Point de situation COVID-19 | Communiqué de presse du 28 juillet 2020

La circulation virale est toujours soutenue en France. Le nombre de tests réalisés augmente depuis plusieurs semaines et frôle désormais les 500 000 par semaine avec un taux de positivité à 1.3%. L’incidence hebdomadaire atteint les 9 cas / 100 000 habitants et le R reste à 1.3. Chaque jour, plus d’une centaine de personnes malades COVID-19 sont admises à l’hôpital.

Il nous appartient de prendre individuellement et collectivement plus de précautions pour protéger nos proches, d’appliquer partout l’ensemble des gestes barrières, d’éviter de nous exposer inutilement, même si nous ne pouvons pas immédiatement constater l’impact de ces efforts indispensables pour éviter une reprise épidémique. La transmission du virus peut avoir lieu partout en France ; des cas groupés ont été constatés ces derniers jours plus particulièrement chez les jeunes adultes sur plusieurs points du territoire.

Nous devons tout faire pour que notre soirée entre amis, notre fête familiale, nos retrouvailles avec des proches ne deviennent pas des clusters et ne soient pas des moments d’exposition, qui pour nos parents et grands-parents, pourraient devenir quelques jours plus tard des infections graves. Tout faire aussi pour préserver nos entreprises en respectant les mesures de protection au travail, en appliquant scrupuleusement les gestes barrières entre collègues. Soyons vigilants et au moindre symptôme, il ne faut pas hésiter à se faire tester et à rester chez soi en isolement pour ne pas mettre en péril les proches et l’équipe de travail.

Le port du masque est obligatoire dans les lieux clos depuis le 20 juillet. Il faut bien le poser, ne pas le manipuler et ne pas l’enlever. Porter le masque sous le nez ou autour du cou est une pratique encore trop observée qui nuit à une bonne protection individuelle et collective.

Restons vigilants et pleinement mobilisés, ensemble nous pouvons freiner fortement la propagation du coronavirus.

188 pays sont touchés par la pandémie de COVID-19. Près de 16,5 millions de personnes ont été atteintes, 655 084 personnes en sont décédées, mais plus de 9,6 millions de personnes en ont guéri. L’Europe reste fortement impactée avec plus de 2,8 millions de cas et 202 663 décès.
Le virus circule sur l’ensemble du territoire national, comme le montre le nombre de « clusters » (624 cas groupés en incluant ceux détectés en EHPAD depuis le 9 mai ; 14 nouveaux depuis hier, mais 396 clôturés).
SOS Médecins a réalisé 362 interventions pour suspicion de COVID-19, soit 4.3 % de l’activité totale. Les services d’urgence ont noté 252 passages pour ce même motif, soit 0,7 % de l’activité totale.
5 551 personnes sont hospitalisées pour une infection COVID-19. 385 malades atteints d’une forme sévère sont hospitalisés en réanimation. 4 régions (Île-de-France, Grand-Est, Hauts-de-France et Guyane) regroupent 70% des patients hospitalisés en réanimation. En Outre-Mer, on relève 190 hospitalisations, dont 36 en réanimation.
Depuis le début de l’épidémie, 107 010 personnes ont été hospitalisées et 81 311 personnes sont rentrées à domicile. 30 223 personnes sont décédées en France, dont 19 708 personnes au sein des établissements hospitaliers et 10 515 en établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS).


pdf Communiqué de presse - Point de situation - 28 juillet 2020 Téléchargement (562 ko)

Toutes les informations utiles sur : solidarites-sante.gouv.fr/
Numéro d’information national offrant notamment un service de soutien psychologique gratuit : 0 800 130 000
Contact presse : presse-dgs@sante.gouv.fr – 01 40 56 84 00