Création d’un service public de l’insertion et de l’emploi

Pour renforcer l’accompagnement des personnes éloignées de l’emploi, un service public de l’insertion et de l’emploi sera créé. Il s’agira d’un dispositif universel, qui offrira des solutions personnalisées, modulables et de proximité aux personnes et entreprises qui en auront besoin.

La concertation

Lancée le 9 septembre 2019, la concertation a été organisée autour de quatre thématiques : constats et objectifs, parcours de l’allocataire, offre de service, organisation et financement.

Des « ateliers du service public de l’insertion » ont été organisé avec pour objet d’associer les territoires à la conception du futur service public de l’insertion. Y étaient invités les bénéficiaires, les professionnels (des départements, des centres communaux d’action sociale, des caisses d’allocations familiales…), les élus locaux, les associations et l’ensemble des acteurs intervenant dans le champ de l’insertion.

Ils ont réuni entre 100 à 200 personnes dans 6 régions différentes, de novembre 2019 à janvier 2020.
- 5 novembre 2019 : Brest
- 22 novembre 2019 : Metz
- 19 décembre 2019 : Le Mans
- 16 janvier 2020 : Rodez
- 23 janvier 2020 : Le Havre

Un temps de travail spécifique a été consacré à l’insertion en outremer.

>> Consulter le dossier de presse du lancement de la concertation

>> Consulter le dossier de presse de clôture de la concertation

>> Consulter le rapport de synthèse

Appel à manifestation d’intérêt

Au cœur de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté, le Service public de l’insertion et de l’emploi - SPIE - répond à l’ambition que l’ensemble de celles et ceux qui veulent trouver une place par le travail et l’activité dans la société y parviennent. Cette volonté repose sur la conviction qu’il faut favoriser la sortie durable de la pauvreté en renforçant l’accompagnement des personnes vers l’emploi.

L’appel à manifestation d’intérêt (AMI) ainsi lancé vise à sélectionner une première vague de trente territoires qui mettront en œuvre le SPIE en 2021 selon les préconisations issues de la concertation qui a associé tous les acteurs de terrain : collectivités territoriales, opérateurs (Pôle emploi, Cnaf), les associations, le monde économique et les personnes accompagnées (demandeurs d’emploi, allocataires du RSA).