Décès de Benoît Leclerq

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a appris avec émotion la disparition de Benoît Leclerq, ancien Directeur général de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP).

Diplômé de l’Ecole nationale de santé publique (ENSP) en 1974, désormais Ecole des hautes études en santé publique (EHESP), et titulaire d’une maîtrise de sciences économiques, Benoît Leclerq a d’abord été directeur du Centre Hospitalier de Villefranche-sur-Saône. Il a ensuite dirigé quatre CHU : celui de Dijon de 1993 et 1999, celui de Nancy de 1999 à 2003, les Hospices Civils de Lyon (HCL) de 2003 à 2006, puis l’AP-HP jusqu’en 2010.

Tout au long de sa carrière, Benoît Leclerq a remarquablement servi l’hôpital public, à travers ses différentes responsabilités. A l’AP-HP, il s’est attaché à transformer le premier CHU d’Europe en mettant en place l’organisation de groupes hospitaliers pour fédérer les 37 établissements de l’institution autour d’un projet commun. Il a mené à bien des réorganisations d’ampleur, nécessaires pour l’avenir du premier établissement de soins français, avec l’ensemble de la communauté médicale.

En octobre 2010, il avait été nommé Conseiller Maître en service extraordinaire à la Cour des comptes, fonction exercée jusqu’à sa retraite.

Marisol Touraine adresse ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches, ainsi qu’aux équipes qui ont travaillé avec lui.