Disparition de Michèle MANCEAUX

Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, fait part de sa tristesse suite à la disparition de Michèle MANCEAUX. Ecrivaine, journaliste, éditorialiste, Michèle MANCEAUX a été une de ces pionnières qui, grâce et avec Françoise GIROUD, a mis l’écriture au service du combat des femmes.

Féministe, internationaliste, Michèle MANCEAUX avait le combat pour l’émancipation humaine ancré au plus profond d’elle-même. Elle a raconté Marguerite DURAS, les femmes de la banlieue ouvrière, celles du Mozambique. Elle a raconté le Mouvement pour la liberté de l’avortement et de la contraception (MLAC) et signé le Manifeste des 343 pour la légalisation de l’avortement. Sa vie durant, au plus près des femmes, elle leur a donné la parole.

Puisse Michèle MANCEAUX encore inspirer à de nombreuses générations l’envie de lutter pour la libération de toutes et de tous.

Marisol TOURAINE adresse ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.