Journée Nationale des Aidants

A l’occasion du débat organisé par l’association pour la journée nationale des aidants, Laurence Rossignol, Secrétaire d’Etat chargée de la Famille, de l’Enfance, des Personnes Âgées et de l’Autonomie, a rappelé l’engagement du gouvernement en faveur des aidants.

Laurence Rossignol a rappelé les mesures qui figurent dans le projet de loi relatif à l’Adaptation de la Société au Vieillissement, dont l’entrée en vigueur est prévue en janvier 2016. L’article 35 de ce texte, qui reconnait le statut de « proche aidant », prévoit la mise en place d’un droit au répit, permettant aux aidants qui accompagnent les personnes atteintes d’une grande perte d’autonomie, de prendre un temps de repos en finançant l’accueil de la personne aidée dans une structure adaptée à ses besoins. Le montant de l’aide par aidé représente en moyenne 500 euros par an.

Lors de cet évènement organisé au Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des Femmes, Laurence Rossignol a par ailleurs annoncé que les aidants seraient représentés au sein du Haut Conseil de la Famille, de l’Enfance et de l’Age : l’approche transversale favorisera la réflexion et la prise en compte des problématiques que rencontrent les aidants, par l’ensemble des politiques publiques relatives à l’accompagnement par les familles des plus fragiles.

Le plan maladies neuro-dégénératives 2014-2019 prévoit notamment une réflexion sur l’accès pour les aidants à un soutien psychologique adapté et un renforcement du soutien aux aidants avec 65 nouvelles plateformes d’accompagnement et de répit. Par ailleurs, le plan national de prévention de la perte d’autonomie, rédigé par le comité Avancée en Age sous la présidence du Dr Jean-Pierre Aquino, invite les acteurs de la prévention de la perte d’autonomie à adopter des mesures en faveur du repérage plus systématique des aidants en risque d’épuisement, et à l’évaluation de leur besoin d’aide.

Enfin, Laurence Rossignol a rappelé l’appel à projets national lancé par la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie en juin dernier, qui se clôturera le 15 octobre. Cet appel à projet soutient des initiatives s’appuyant notamment sur les nouvelles technologies et permettant le soutien à distance des aidants et leur information sur les dispositifs d’accompagnement existants.
L’ensemble de ces mesures viennent compléter les dispositifs d’ores et déjà soutenus par la CNSA et contribuent à la reconnaissance du rôle et de la place des aidants au sein de notre société.

Parmi les 8,3 millions d’aidants en France, dont une grande majorité sont des femmes, plus de 4 millions accompagnent régulièrement des personnes de 60 ans et plus.

pdf Télécharger le communiqué de presse au format PDF Téléchargement (338.1 ko)