Marisol Touraine s’associe à la douleur des proches de Muriel Bakkouch, masseur-kinésithérapeute, victime d’un tir d’arme à feu

Muriel Bakkouch, masseur-kinésithérapeute, est décédée le 21 octobre dernier, après avoir été victime d’un tir d’arme à feu devant le domicile d’un de ses patients, à Saint-Martin-de-la-Brasque (Vaucluse).

A la veille de ses obsèques, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, tient à saluer le courage et l’engagement de cette professionnelle de santé, assassinée dans le cadre de son métier. La ministre s’associe à la douleur de sa famille et de ses proches, auxquels elle adresse ses plus sincères condoléances.

Marisol Touraine exprime son soutien à l’ensemble des kinésithérapeutes de France, endeuillés par ce drame, qui accomplissent chaque jour un travail exemplaire au service de leurs patients.

pdf Télécharger le communiqué de presse au format PDF Téléchargement (221.3 ko)