Mise au point sur la politique gouvernementale vis-à-vis des services d’urgence

Le quotidien Le Figaro a publié ce matin, dans le cadre d’un article intitulé « Hôpital, l’inévitable restructuration des urgences », une liste de services d’urgence supposés « menacés de disparition ».

Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, tient à préciser qu’il n’existe aucune liste de services d’urgences menacés de fermeture. Au contraire, le gouvernement renforce, depuis 2012, le service public des urgences, conformément à la promesse du Président de la République lui-même de garantir à chaque Français un accès aux soins urgents en moins de trente minutes.

La liste mentionnée par Le Figaro n’émane en aucun cas du ministère chargé de la Santé. Elle ne figure pas davantage dans le rapport remis par Jean-Yves GRALL, directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) de Nord-Pas-de-Calais, à Marisol TOURAINE, le 22 juillet dernier et consultable depuis cette date sur les sites Internet du ministère. Cette liste, construite par le journaliste, résulte seulement d’une extrapolation et d’une lecture partielle et erronée des conclusions de ce rapport.

pdf Consulter le communiqué de presse Téléchargement (95 ko)