Vague de chaleur en France : En visite à l’hôpital Edouard Herriot (Hospices Civils de Lyon), Marisol TOURAINE salue la mobilisation sans faille des professionnels de santé

Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, s’est rendue aujourd’hui dans le service des urgences de l’hôpital Edouard Herriot (Hospices Civils de Lyon) pour saluer l’engagement des professionnels de santé confrontés depuis plus d’une semaine aux effets de la canicule. La ministre a pu constater que les messages de prévention étaient bien relayés et que l’organisation mise en place depuis le début du pic de chaleur avait permis de prendre en charge de manière satisfaisante l’ensemble des patients qui se sont présentés aux urgences de l’établissement ou qui ont sollicité le centre 15. Malgré une augmentation du nombre de passages aux urgences et des hospitalisations, aucune tension n’est observée.

Météo France a réduit ce matin le nombre de départements en vigilance orange à 16. Cependant, les températures resteront élevées dans certaines régions, en particulier le Centre-Est (avec, dans cette région, des minimales supérieures à 20°C et des températures pouvant atteindre 38°C). Un nouvel épisode de forte chaleur est par ailleurs probable en fin de la semaine.

Selon les derniers points de situation, aucune difficulté majeure n’a été relevée dans le recours au système de soins, en ville comme à l’hôpital, au cours des derniers jours, même si une augmentation des passages aux urgences pour des pathologies en lien avec la chaleur et du nombre d’appels aux centres 15 a été observée dans les départements concernés par l’alerte canicule.

Les dispositions prises dès vendredi à la demande de la ministre, notamment le maintien de capacités d’accueil médical identiques dans les services d’urgences et en aval malgré les réorganisations estivales, permettent de maîtriser la situation. Le ministère chargé de la santé, en lien avec l’ensemble des autorités sanitaires, continue de suivre la situation avec une extrême attention, en particulier dans les 16 départements toujours placés en alerte canicule.

Marisol TOURAINE a déclaré, à l’issue de la visite : « Je veux remercier les professionnels de santé confrontés à la canicule, en ville et à l’hôpital, qui ont su s’organiser et répondre, avec une détermination sans faille, à l’augmentation des demandes de prise en charge dans cet épisode de très fortes chaleurs. »

Pour en savoir plus :

Les conseils de prévention, ainsi que les outils élaborés par le ministère chargé de la santé et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), sont accessibles sur leurs sites Internet respectifs :

- Ministère de la Santé - Canicule et chaleurs extremes

- INPES - Canicule et fortes chaleurs : les outils d’information

- Météo-France - La carte de vigilance Météo-France permet de s’informer deux fois par jour de l’évolution des températures.

pdf CP - Vague de chaleur en France : En visite à l’hôpital Edouard Herriot (...) Téléchargement (163.1 ko)