Démarches d’évaluation dans le secteur médico-social consacré aux personnes âgées

Rapport Sylvain Connange visant à proposer des pistes pour une meilleure appropriation des démarches d’évaluation dans le secteur médico-social consacré aux personnes âgées

Présentation

Il apparait que pour aussi complexes que soient les démarches d’évaluation, en partie dues
au fait que nous avons affaire à un contexte évolutif, celles-ci induisent des comportements
managériaux indispensables à la finalité de la prise en charge des structures : la qualité de la
vie des personnes âgées.

Dans ce contexte, peut-on s’appuyer sur une réflexion qui permettra une meilleure
appropriation de l’évaluation ?
Telle est, en exergue, la question posée, entrainant deux axes qui nous permettrnt une
analyse différenciée :

  1. Quels sont les freins qui parasitent la mise en place d’une démarche d’évaluation dans un
    établissement ?
  2. quels sont les freins qui limitent l’utilisation des résultats d’une évaluation dans un
    établissement ?

    Plusieurs questions seront reprises de façon transversale pour constituer le fil conducteur de
    ces deux axes :

Axe 1 : freins à la mise en route d’une démarche d’évaluation

  1. le rôle des acteurs territoriaux facilite-t-il une prise en charge des personnes ?
  2. les soutiens apportés aux directions des structures correspondent-ils aux attentes du
    terrain ?
  3. les méthodes d’évaluation sont-elles à la portée des dirigeants de structures ?
  4. l’évolution de la notion d’évaluation depuis les premiers textes la mettant en place a-t-elle
    été explicitée aux acteurs de terrain ?
  5. l’évaluation est-elle possible si elle n’a pas pour préalable la connaissance des
    populations accueillies ?

Axe 2 : freins à l’utilisation des résultats d’une démarche d’évaluation

  1. existe-t-il des raisons objectives pour lesquelles l’évaluation ne permet pas la meilleure
    appropriation possible par les acteurs de terrain ?
  2. l’évaluation apparait-elle comme une notion suffisamment lisible pour permettre une
    meilleure prise en charge des populations âgées ?
  3. Les modes de management influencent-ils une appropriation des mécanismes
    d’évaluation ?
  4. le fonctionnement des équipes permet-il de comprendre les enjeux de l’évaluation ?
  5. Les changements induits par les évaluations sont-ils compris comme des marques
    d’évolution de la culture gérontologique et plus globalement de l’accompagnement des
    personnes âgées ?
pdf Rapport Sylvain Connange visant à proposer des pistes pour une meilleure (...) Téléchargement (2.1 Mo)