Réussir la transition démographique et lutter contre l’agisme

Rapport réalisé par Mme Audrey Dufeu Schubert, députée de Loire-Atlantique, à la demande d’Edouard Philippe, Premier ministre.

Notre société se compose de personnes visibles qui font corps.

Puis, il y a les invisibles que nous oublions à tort.

Députée issue de la société civile, je me suis remémorée, tout au long de cette mission gouvernementale qui m’a été confiée par le Premier ministre, mon tout premier souvenir en tant que soignante lorsque j’avais 18 ans, avec une personne âgée.

Elle s’appelait Madeleine, elle avait 86 ans et vivait sous tutelle en long séjour. Tous les matins, je l’accompagnais pour ses soins et tous les matins je m’inquiétais sur les raisons qui m’obligeaient à l’aider à se parfumer avec une eau de Cologne « éco-prix » alors qu’elle ne cessait de me parler de la grande maison de couture et parfumeur pour laquelle elle avait travaillé pendant plus de 30 ans….

Nos institutions, nos organisations, nos politiques participent de manière souvent involontaire à gommer les particularités d’un grand nombre de nos concitoyens parce qu’ils vieillissent, parce qu’ils deviennent doucement invisibles Notre société aurait tout intérêt, au contraire, à s’enrichir de leur vécu, de leur histoire de vie. Le vieillissement est universel et, pour les plus chanceux, nous concernera tous bientôt.

Ne plus stigmatiser les personnes par leur âge, par ce qu’elles représentent, dans un monde basé sur l’instantané et la performance, doit être le liant pour une société apaisée. Il nous faut transformer notre société et modifier le regard porté sur les aînés pour non seulement réconcilier les générations, mais aussi assurer une sérénité pour chacun d’entre nous pour la réussite de la transition démographique qui a déjà commencé.

Consulter :

pdf Le rapport « Réussir la transition démographique et lutter contre l’agisme (...) Téléchargement (2.4 Mo)
pdf Les annexes du rapport Téléchargement (9.8 Mo)