Risques sanitaires liés au froid

Chaque année des centaines de personnes sont victimes de pathologies provoquées par le froid.
Plusieurs causes, directes ou indirectes, sont possibles.
- Les maladies liées directement au froid telles que les gelures ou l’hypothermie, responsables de lésions graves, voire mortelles
- L’aggravation de maladies préexistantes (notamment cardiaques et respiratoires). Comme la chaleur, le froid peut également avoir des effets à plus long terme (accidents vasculaires cérébraux, infections respiratoires, etc.)
- Des effets indirects comme le risque accru d’intoxication au monoxyde de carbone due au dysfonctionnement d’appareils de chauffage (au gaz, au fioul ou au charbon) ou à une utilisation inappropriée d’un moyen de chauffage (chauffage d’appoint utilisé en continu par exemple) ou encore lorsque les aérations du logement ont été obstruées. La neige et le verglas peuvent également être responsable de traumatismes liés aux chutes

Le dispositif d’information et de prévention des risques liés au froid

Le dispositif hiver 2019-2020

Malgré le réchauffement climatique, l’impact du froid ne devrait pas diminuer en France. Des mesures de prévention sont donc nécessaires pour protéger la santé de la population.

- Le guide national national de prévention et de gestion des impacts sanitaires et sociaux liés aux vagues de froid a pour objectifs de définir, dans un document unique, les actions à mettre en œuvre aux niveaux local et national pour détecter, prévenir et limiter les effets sanitaires et sociaux liés aux températures hivernales et leurs aspects collatéraux en portant une attention particulière aux populations vulnérables.

Les supports d’information

Santé publique France surveille en collaboration avec Météo France l’impact sanitaire des vagues de froid extrêmes à partir de son système de surveillance syndromique des urgences et des décès - SurSaUD®.

Santé publique France a mis en place une campagne d’information et de communication.

La communication «  préventive  » doit permettre d’informer, en amont, les populations sur les conséquences sanitaires propres aux épisodes de « grand froid » ou de «  très grand froid  » et sur les moyens de s’en protéger. Objectifs : sensibiliser chaque personne aux risques liés à la période hivernale et afin d’adopter les bons réflexes pour s’en prémunir.
La communication «  d’urgence  » repose notamment sur un renforcement de la communication « préventive » et sur la mise en œuvre d’actions complémentaires, en cas vigilance météorologique orange ou rouge. Elle peut être locale ou nationale selon la gravité de la situation.
Des messages adaptés aux personnes les plus vulnérables comme les personnes âgées ou les enfants sont ainsi mis à disposition, pour une diffusion locale dans les zones concernées par une vague de froid.

- Le dispositif comprend une affichette en couleur ou en noir et blanc, au format A4 qui vise à prévenir les risques liés au grand froid :

Affiche grand froid (couleur)
Affiche grand froid (noir et blanc)

- D’autres supports ont été conçus pour limiter les risques liés à une vague de très grand froid :

Affiche très grand froid (couleur)
Affiche très grand froid (noir et blanc)
Plaquette très grand froid (couleur)
Plaquette très grand froid ( noir et blanc)