Existe-t-il une transmission du virus d’homme à homme ?

Non, la transmission s’effectue uniquement par le biais d’un moustique vecteur. Les personnes atteintes du chikungunya ne sont donc contagieuses ni par contact, ni par le biais des postillons. Néanmoins, la transmission artificielle par la transfusion sanguine et la greffe est possible, d’où les mesures de précaution prises pour écarter notamment du don de sang les personnes atteintes de la maladie.

Des cas de transmission de la mère à son nouveau-né ont été constatés chez un petit nombre de personnes à la Réunion. Une telle transmission n’avait jusqu’ici jamais été rapportée dans la littérature.